L’entreprise éphémère : qu’est-ce que c’est ? vos deux premiers jours…

%name Lentreprise éphémère : quest ce que cest ? vos deux premiers jours...

Une entreprise, un salarié. Et si c’était vous ?

Premier jour : création d’une firme éphémère

Les candidats retenus se présentent en groupe de 4-5 personnes entre-eux sous la supervision d’une coache, salariée publique agissant sous la couverture d’une prestation de services financée par l’argent public, budget de la région et particulièrement le pôle emploi. Certains restent, d’autres choisissent de partir pendant la prestation, cette prestation que l’on peut nommer entreprise éphémère, …

Abonnez-vous pour y accéder

Découvrez la suite de ce contenu dès aujourd’hui en vous abonnant.

C’est selon leur envie de continuer ou non. La conseillère décide de réaliser Un/des entretiens individuels pour résoudre certains problèmes ou malentendus relatifs à des quiproquos avec les autres membres et gérer les malentendus.

Deuxième jour : la société doit être « officialisée »

Il est question de réaliser une réunion d’informations entre coaches et candidats, sur le fonctionnement de l’entreprise, prestation qui va durer sept semaines. L’esprit collectif étant encouragé et notamment les personnes doivent se considérer comme « associés » (et non salariés ou subordonnées dans un organigramme). Veux t-on persuader les demandeurs d’emplois que l’entreprise idéale existe déjà ?

Débat ensuite sur le nom de l’entreprise : car l’entreprise, on en parle mais elle n’existe pas encore ! Les débats se font par groupe de 4-5 membres ; les votes se font à main levée et 3 noms sont retenu par chacun des groupes.

Au final selon le nombre de voix, la détermination du nom de l’entreprise se décide dans chacun des groupes. Puis vient le vote à main levée de l’ensemble des groupes sur l’ensemble des noms préalablement sélectionné par chacun des groupes internes. Le déroulement du reste de ce 2e jour étant le piedestral décisionnaire pour l’avenir du déroulement de la prestation/l’entreprise, je détaille quelque peu les points suivants :

Démarcher des entreprises ; objectif : cerner des besoins.

Les représentants des entreprises peuvent être, au-delà du simple DRH ou ses équipes de recrutement, les managers opérationnels, les membres du directoire… Comment les approcher ? C’est le contenant de l’objectif, le marché… qui va le déterminer.

Prospection du « marché caché » de l’emploi : cibler les entreprises
  1. Cerner les activités des entreprises : les plus porteurs pour tous les membres
  2. Définir l’effectif des salariés de chacune des entreprises à cibler
  3. Localisation géographique, bassin attractif : où chercher
  4. Quels sont les offres d’emplois récurrentes : quels sont les métiers qui reviennent le plus souvent en besoin de main d’oeuvre pour chacune des entreprises à cibler
  5. Trouver une adresse mail de premier contact : standard, ou assistante de direction
  6. Identifier l’historique et/ou les valeurs humaines, culturelles défendues pour chacune des entreprises ciblés : leur politique, leur relation avec les pouvoirs publics, etc.

Il s’agit au fond de remplir les composants d’un objectif qui implique d’autres défis :

  • Recueillir les offres d’emplois sans postuler ; pour identifier les entreprises qui en sont l’auteu, éliminer les offres bateaux émises par les cabinets et travail temporaire.
  • Inviter les entreprises ciblées à venir dans les locaux de l’entreprise éphémère pour échanger, comprendre, autour d’un café.
  • Obtenir des contacts directs (téléphone, autres adresses mails, Profil LinkedIn)
  • Parler de la « cooptation » : c’est le principe de se faire recommander par un autre
  • Envisager la possibilité si possible, de transmettre, partager ou comparer les offres d’emplois non pourvu auprès d’autres membres de l’entreprise éphémère,
  • comprendre et identifier les critères -non mentionnées à l’écrit- qu’une entreprise pratique pour choisir tel profil plutôt que tel autre
Supports utilisés pour démarcher les entreprises
  • Plaquette de l’entreprise éphémère : sa fiche d’identité
  • Carte de visite de l’entreprise éphémère
  • Curriculum vitae de l’un des membres -pas spécialement le sien.
  • Extraire quelques offres d’emplois, toujours d’actualités, émises par l’entreprise ciblée et trouvée sur le web ; même si elles ne sont plus d’actualité.
  • Le cas échéant la ou les recommandations d’un membre de l’entreprise ciblé, déjà rencontré.

Se présenter, ou prendre contact : comment « accrocher »

Dans l’hypothèse la plus optimiste, vous avez un contact et vous êtes reçu ! (très difficile de convaincre une entreprise de vous recevoir surtout si elle ne vous a pas attendu).

Le savoir-être en entreprise

La poignée de main doit être ferme, et avec le sourire ; on regarde l’interlocuteur !

Faisons connaissances au sein de la firme : comment ?

Eviter les questions fermés qui ne font qu’écourter un entretien sans issue. Ces questions qui n’attendent comme réponse que le « oui » ou le « non ».

Les questions vraiment ouvertes pour un -futur- candidat sont celles -ci :

  • On applique et on s’imprègne de la méthode CQQCOQP : Comment, Qui, Quand, Combien, Où, Quoi, Pourquoi. Par exemple :
  1. Comment j’ai démarché l’entreprise
  2. Comment vous accueillez un candidat les premiers jours de son embauche ?
  3. Qui faut-il rencontrer pour échanger en dehors d’un processus de recrutement classique : Un opérationnel, un manager, un membre du conseil d’administration ?
  4. Quand je dois prendre contact et quelle probabilité de réussite à-propos de la possibilité d’obtenir un rendez-vous (inutile de vous dire que la démarche direct sur place afin d’obtenir un rendez-vous tout de suite n’existe pas, si la conseillère de la prestation vous prétend le contraire, demandez-lui comment ?)
  5. Combien de contacts ou personnes ? Est-ce un premier rendez-vous ou un second, avec la même personne ou non, avec d’autres ?
  6. Démarche direct de prospection ou pré-démarche téléphonique ?
  7. Où la/les rencontres ont lieu ? Dans les locaux internes de l’entreprise éphémère ? Dans les locaux de l’entreprise cible ? Pourquoi cette rencontre ?
  8. Pourquoi rencontrer l’entreprise ? Intérêt pour son activité, quels sont les besoins en compétences en général lorsque l’entreprise recrute, et quels sont les processus de recrutement habituels en session de recrutement ?

Méthode RCAB : Reformulation, Caractéristiques, Avantages, Bénéfice au sein d’une organisation

  1. Reformuler : c’est commencer par exemple comme ceci : « Pour faire le point sur nos échanges, les ambitions de votre société sont…(vos attentes sont… )
  2. Traits de caractères des interlocuteurs : sur quel ton vous parle t-on, a t-on l’air de s’intéresser vraiment à votre démarche de les rencontrer ?
  3. Quels avantages auraient l’entreprise à recevoir des membres d’une entreprise éphémère surtout si elle ne recrute plus du tout. Un projet à moyen terme ?
  4. Quel bénéfice les membres de l’entreprise éphémère ont pu tirer de leur entretien ?

Schéma du déroulement de prospection enteprise

  • Premièrement, Il y a un « avant » : dans un premier temps, il s’agit de prendre connaissance de la situation économique territoriale ; C’est selon les branches d’activités choisies puis la taille des entreprises, leur image cachée sinon connue, enfin leur notoriété. C’est surtout se fixer un objectif sur du court terme, car l’entreprise éphémère ne dure que 7 semaines. Par conséquent, ceux ou celles qui n’ont pas trouvé preneur de leur proposition de compétences se verront contraints à faire cavalier seul en réalisant une prospection en solo s’ils sont courageux et suffisamment armés ; il faudra alors, en tout état de cause, prévoir aussi les supports indiqués plus haut, construire sa démarche, d’une autre manière.
  • Deuxièmenent, il y a un « pendant » ; c’est le contact : il faut converser, conseiller, concevoir, contourner, consulter…avec ses interlocuteurs. Les laisser ensuite conclure.

Enfin, il y a un « après » : que faire des informations, est-ce que j’ai atteint l’objectif , si non, pourquoi ? Que manquait-il ou bien dois-je remettre en question l’objectif fixé ? Le contact m’a t-il vraiment apporté quelque chose ou tout du moins aux autres membres de l’entreprise éphémère dans le cadre d’un travail en groupe ? Il faut (Re)Construire, Recontacter, conduire, mieux connaître ; éviter de contester ou de se contenter de… par contre il est préférable de convaincre, de laisser conclure son interlocuteur -ne pas le faire soi-même- et enfin, consolider.

Publié par jeremie92

Je suis un professionnel disponible, autodidacte et motivé : je mets à disposition mes compétences en freelance, soit en portage salarial à distance en télétravail ou sur place au choix de l’entreprise : Rédacteur web sinon blogueur professionnel pour les entreprises. Je peux aussi me rendre disponible pour des tâches en fonction support tels que la gestion administrative commerciale, l’achat, les moyens généraux, les ressources humaines et même la comptabilité. Mon taux journalier s’élève à 50€. Il est demandé un acompte de 50% pour couvrir les frais. Je n’ai pas de préférence sur les conditions et l’aménagement du temps de travail, mais j’ai une petite préférence pour les branches d’activités : sociologie, médias, radios et audiovisuel. Ce qui ne veut pas dire que je me ferme à d’autres opportunités ; je suis plutôt flexible, ce que je demande en tout bonne foi c’est de la sincérité et de l’authenticité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :