Storytelling : mon histoire, mon univers !

Je vais vous raconter mon histoire, celle de mon univers passée ! L’espace temps est comme un univers en mouvement qui évolue sans cesse ; tous êtres que nous sommes dans laquelle nous faisons partie d’un tout c’est l’univers ! Nous le savons tous : ainsi va l’univers, ainsi va l’être humain.

J’ai toujours eu du mal à rester en place parmis les autres, à me poser et m’intégrer… Ou plutôt non, m’assimiler ? Même petit, j’étais seul quand mes amis n’était pas dehors ou ne pouvais pas sortir. Et à l’école : maternelle, primaire… Le collège, le lycée, toujours en retrait des autres. Injuste de la part des autres ou introverti, replié sur moi-même ? Entre ma solitude et mes jeux inventés faute de pouvoir appartenir à une communauté d’enfants de mon âge, tout du moins par intermittence, je m’inventais des rôles, avec un objet entre les mains : parfois les figurines de mon âge quand j’étais à la maison, les voitures, cubes… sinon avec un bâton que je me procurai dans le quartier de ma naissance… pour jouer aux soldats, à la police, aux voyous, le bâton en guise d’armes. Dans la cour de récré à l’école, c’était des jeux de rôles au départ seul, puis ensuite avec des ami(es).

Et je n’en souffrais pas, ou alors peut-être que mon côté « nomade » ne me posai aucun problème, sans pour autant d’ailleurs rejeter ceux et celles qui venaient me parler.

Et j’étais aussi un incompris ou alors du moins perçu comme tel par mon entourage. Mon univers n’était pas le leurs, et d’ailleurs, tous mon parcours a peut-être été ressenti comme tel par les autres.

Plus tard, dans le monde du travail, je me suis servi de mon égo pour en faire quelque chose de meilleurs, altruist : je ne voulais pas seulement arriver « à l’heure » et pointer… Je voulais aussi être reconnu, par mon intégrité tant sur le plan relationnel que sur la qualité du travail accomplie. Et comme j’étais de nature insatisfait de l’univers relationnel de chacune des entreprises dans lesquels j’ai eu la chance de travailler, j’ai voulu continuer par la mobilité : changer d’entreprise et de mission à chaque fois que l’opportunité m’était présentée. Ainsi, j’ai travaillé toute ma vie pour pas mal d’employeurs en fin de compte. Pour découvrir des branches d’activités différentes, de nouveaux horizons. De plusieurs tailles différentes. Et c’est pour cela aussi que petit-à-petit, j’ai décidé de devenir indépendant. Pouvoir travailler librement sans le lien de subordination manager/exécutant, voir mes interlocuteurs non plus comme de simples collègues de travail chez mon employeur mais comme des clients, voir aussi mon recruteur non plus comme un patron, mais un partenaire.

Des nouveaux projets à chaque fois, une nouvelle expérience à chaque fois, une nouvelle formation pour ensuite revivre cette nouvelle expérience que j’aime… à chaque fois !

C’est aussi comme cela que j’ai gagné en acquisition de compétences sur la méthodologie, l’organisation, l’autonomie… Le sens critique et le regard neuf que je propose à mon prochain client.

Pour moi, si vous me lisez jusqu’ici, c’est que vous êtes un lecteur intéressé(e) n’est-ce pas ? Un client… N’est-ce pas là ce que nous voulons tous ? Satisfaire l’autre, c’est le rendre heureux, rassuré, épanouis. Et si c’est effectivement le cas, alors moi aussi, vous aussi, vous êtes épanouis et content parce que vous savez ce que vous vouliez faire : le satisfaire. Satisfaire l’autre, votre partenaire…

Publié par jeremie92

Je suis un professionnel disponible, autodidacte et motivé : je mets à disposition mes compétences en freelance, soit en portage salarial à distance en télétravail ou sur place au choix de l’entreprise : Rédacteur web sinon blogueur professionnel pour les entreprises. Je peux aussi me rendre disponible pour des tâches en fonction support tels que la gestion administrative commerciale, l’achat, les moyens généraux, les ressources humaines et même la comptabilité. Mon taux journalier s’élève à 50€. Il est demandé un acompte de 50% pour couvrir les frais. Je n’ai pas de préférence sur les conditions et l’aménagement du temps de travail, mais j’ai une petite préférence pour les branches d’activités : sociologie, médias, radios et audiovisuel. Ce qui ne veut pas dire que je me ferme à d’autres opportunités ; je suis plutôt flexible, ce que je demande en tout bonne foi c’est de la sincérité et de l’authenticité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :