Story : Comment j’ai décidé de devenir votre partenaire

Etre partenaire de vos affaires, votre business, c’est vous aider à vous accomplir dans votre projet, votre e-réputation, votre notoriété, et même vous apporter de nouveaux clients. C’est être capable d’analyser ce qui ne va pas pour vous ; voire vous aider à identifier ce que vous n’arrivez pas à définir pour vous-même : les difficultés que vous rencontrez. Etablir un cahier des charges numériques et définir les solutions ensemble. Se former, ou vous orienter peut-être vers le bon formateur ? Ou encore vous former vous-même en autodidacte à distance ou en présentielle, bien sûr vous pouvez aussi le faire. Mais vous êtes un être pensant, émotif, avec des ambitions, et les formations ne sont souvent que très incomplet pour des coûts budgétaires qui en découragent plus d’un. A moins que vous soyez salarié d’un employeur, effectivement alors là, c’est différent.

C’est ainsi que ca s’est passé lorsque j’étais salarié pour TRSB, lorsque je fus recruté en tant que technicien backup. Me former avec d’autres professionnels IT par des consultants en web-conférences, dans des salles de réunion, sur l’infrastructure et les besoins du client ACOSS, sur site, à Montreuil… Les méthodes à adopter, les applications utilisées qu’il faut bien maîtriser pour être en support efficace des demandes utilisateurs. Et même pour être capable d’aller pus loin…

Etre partenaire en affaires c’est aussi être capable de comprendre ses concurrents pour se distinguer d’eux et vous permettre de comprendre qu’ils n’ont pas le monopole « du coeur » 😉 et que vous avez toujours le choix d’aller voir ailleurs. CAP GEMINI est expert dans son domaine, cela va sans dire, et il y en d’autres. Mais les tarifs sont-ils vraiment justifiés ? Moi je m’intéresse à vous, et pas seulement pour votre porte-monnaie. Le budget est défini en fonction de ce que vous attendez aussi de moi.

Quand je fus adjoint administratif pour la mairie de ma commune, vous doutez bien que le critère n’était pas le salaire, mais l’envie de mettre ses compétences au service d’une collectivité.

« La gestion de votre entreprise, c’est ce que j’ai accompli lorsque vous m’avez connu en tant que salarié »… C’est ainsi que je pourrai me présenter auprès des sociétés qui ont choisi de me faire confiance, celles qui apparaissent dans mon parcours sur mon persona LinkedIn.

Dans tout métier nous avons besoin d’être méthodique, avec les autres et pour les autres. Lorsque je fus salarié par intérim chez CHLOE, vue le volume des encaissements, des comptes de placements, des mouvements de trésorerie et des situations à rendre compte, il me fallait être bien, oh oui, très bien organisé. C’est normal, et bien vous aussi vous avez besoin d’être organisé.

Et quand vous prenez le temps de mettre à jour votre CRM, de prospecter pour décrocher d’autres engagements, de solliciter les pouvoirs publics, de mobiliser l’opinion public, là aussi, vous avez besoin d’être méthodique, gestionnaire de votre propre personne, ou de votre propre entité dont vous êtes garante, et vous devez aussi analyser vos partenaires, vos concurrents. Vous ne pouvez donc pas tout faire, vous avez besoin des autres. Je suis celui-là. Je peux vous aider.

A l’heure du tout numérique depuis déjà plusieurs années, il nous faut tous pour travailler, un ordinateur et une connexion au web. Sans cela nous sommes démunis. Pour un rédacteur web comme moi, c’est primordial, mais insuffisant, j’utilise d’autres outils. Je vous en parlerai plus tard.

Le calendrier éditorial par exemple. Les outils relèvent plus du marketing digital, mais pas que.

Publié par jeremie92

Je suis un professionnel disponible, autodidacte et motivé : je mets à disposition mes compétences en freelance, soit en portage salarial à distance en télétravail ou sur place au choix de l’entreprise : Rédacteur web sinon blogueur professionnel pour les entreprises. Je peux aussi me rendre disponible pour des tâches en fonction support tels que la gestion administrative commerciale, l’achat, les moyens généraux, les ressources humaines et même la comptabilité. Mon taux journalier s’élève à 50€. Il est demandé un acompte de 50% pour couvrir les frais. Je n’ai pas de préférence sur les conditions et l’aménagement du temps de travail, mais j’ai une petite préférence pour les branches d’activités : sociologie, médias, radios et audiovisuel. Ce qui ne veut pas dire que je me ferme à d’autres opportunités ; je suis plutôt flexible, ce que je demande en tout bonne foi c’est de la sincérité et de l’authenticité

2 commentaires sur « Story : Comment j’ai décidé de devenir votre partenaire »

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :