Lettre du Receveur Général des Finances de Bourgogne à madame la Présidente de Montreuil – le 4 mai 1773

« Madame,

J’ai reçu la lettre que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire ; je suis très embarrassé pour y répondre. Ayant payé à votre gendre l’année 1770, je ne peux lui devoir que l’année 1771, pour le paiement de laquelle je n’ai pas encore les ordres. Les Etats du roi l’ayant toujours payé d’avance, ce n’est pas ce qui m’arrêterait, c’est cette malheureuse affaire dont toute la France est instruite, parce qu’elle a été mise dans les papiers publics. Vous savez mieux que moi qu’une condamnation capitale emporte, sinon la confiscation, du moins la suspension des gages, ou plutôt ils appartiennent comme intermédiaires aux fermiers-généraux, ou comme intermédiaires au roi. Vous me marquez que madame votre fille est nommée, par un arrêt rendu sur avis des parents, administratrice des biens et revenus de son mari. Veuillez bien m’envoyer une copie conforme de cet arrêt, afin que je voie s’il est possible de faire ce qu’elle désire. A l’égard de la gratification, le paiement en est moins difficile, parce que ce n’est pas le roi, mais les pays qui la font. Prenez la peine de voir MM. les syndics qui sont à Paris ; on saura chez M. Amelot, notre intendant, où ils demeurent.

Madame votre fille a fait un mariage qui vous a déjà donné beaucoup de chagrins ; je vous assure que j’y prends la plus grande part. Je ne puis pas y penser sans en être fort touché. On a cru bien faire d’envoyer M. de Sade en Provence. Il me semble qu’on aurait mieux fait de le garder sous les yeux. Je dirai toujours que ce n’est pas un méchant homme, et qu’il ne faut attribuer ses fautes qu’à un égarement d’esprit, à une folie de jeunesse.

J’ai l’honneur d’être, avec un grand respect, Madame, votre très humble et très obéissant serviteur.

CARRELET »

 

Publié par jeremie92

Je suis un professionnel disponible, autodidacte et motivé : je mets à disposition mes compétences en freelance, soit en portage salarial à distance en télétravail ou sur place au choix de l’entreprise : Rédacteur web sinon blogueur professionnel pour les entreprises. Je peux aussi me rendre disponible pour des tâches en fonction support tels que la gestion administrative commerciale, l’achat, les moyens généraux, les ressources humaines et même la comptabilité. Mon taux journalier s’élève à 50€. Il est demandé un acompte de 50% pour couvrir les frais. Je n’ai pas de préférence sur les conditions et l’aménagement du temps de travail, mais j’ai une petite préférence pour les branches d’activités : sociologie, médias, radios et audiovisuel. Ce qui ne veut pas dire que je me ferme à d’autres opportunités ; je suis plutôt flexible, ce que je demande en tout bonne foi c’est de la sincérité et de l’authenticité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :