Le télétravail : vers une nouvelle forme du marché de l’emploi ?

Qui peut le plus peut le moins ?

Vas-t-on -si ce n’est pas déjà fait au moment où vous lisez ces quelques lignes- vers la fin d’une obligation de « ponctualité » ; d’obligation de présence physique- permettant d’être « supervisé » de la tête au pied, au-delà de l’obligation morale (pourtant non mentionné dans un contrat de travail) d’être « productif », rentable… au-delà des sous-entendus ou des malentendus avec les collègues…?- des valeurs éthiques qui existaient bien au siècle dernier, et peut-être même encore aujourd’hui.

Nous ne serons plus jugé sur l’apparence productif, mais sur le réel : non pas la tenue vestimentaire -encore que, avec la webcam peut-être que si- mais la rentabilité. Qu’est-ce cela veut dire ? Pour les optimistes, fini l’obligation des plages horaires, enfin l’organisation d’une journée de travail plus authentique, moins frustrante… Pour les pessimistes, des recrutements à la va vite plus facile mais aussi des ruptures de contrats plus rapides, et un manager anonyme qui vous en demande plus…

Publié par jeremie92

Je suis un professionnel disponible, autodidacte et motivé : je mets à disposition mes compétences en freelance, soit en portage salarial à distance en télétravail ou sur place au choix de l’entreprise : Rédacteur web sinon blogueur professionnel pour les entreprises. Je peux aussi me rendre disponible pour des tâches en fonction support tels que la gestion administrative commerciale, l’achat, les moyens généraux, les ressources humaines et même la comptabilité. Mon taux journalier s’élève à 50€. Il est demandé un acompte de 50% pour couvrir les frais. Je n’ai pas de préférence sur les conditions et l’aménagement du temps de travail, mais j’ai une petite préférence pour les branches d’activités : sociologie, médias, radios et audiovisuel. Ce qui ne veut pas dire que je me ferme à d’autres opportunités ; je suis plutôt flexible, ce que je demande en tout bonne foi c’est de la sincérité et de l’authenticité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :